Appel d’offre 2014

Comme en 2013 et les années précédentes, l’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions :

1- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia.

2- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

3- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

4- Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).

5- Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

6- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

7- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.

8- Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation