Appel d’offre 2015

L’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions :

1- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

2- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

3- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia.

4- Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

5- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

6- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à l’exploitation scientifique de Gaia.


Demande 2015

Le présent appel d’offres porte sur différents aspects de la préparation à Gaia et à l’exploitation scientifique de ses données.

En conséquence, les demandes de financement devront se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement. Le gros matériel, ainsi que les études et développement d’instrumentation dédiée à l’obtention des données complémentaires n’est pas du ressort de cette AS, mais peuvent faire l’objet du soutien de l’AS Gaia auprès des instances concernées.

Les demandes de financement doivent être faites avant le 10 février 2015 en utilisant ce formulaire.


Demande 2014

Le présent appel d’offres porte sur différents aspects de la préparation à Gaia et à l’exploitation scientifique de ses données.

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 15 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement devront se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel, ainsi que les études et développement d’instrumentation dédiée à l’obtention des données complémentaires n’est pas du ressort de cette AS, mais peuvent faire l’object du soutien de l’AS Gaia auprès des instances concernées.

Les demandes de financement doivent être faites avant le 31 janvier 2014 en utilisant ce formulaire.


Appel d’offre 2014

Comme en 2013 et les années précédentes, l’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions :

1- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia.

2- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

3- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

4- Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).

5- Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

6- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

7- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.

8- Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation


Demande 2013

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia sera de 15 K€ cette année, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement devaient se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.
Pour mémoire, il faut également noter que le CNES contribue significativement par ailleurs au financement des activités dans le cadre du DPAC et de l’accompagnement scientifique à Gaia.

Les demandes de financement doivent être faites avant le jeudi 31 janvier 2013 en utilisant ce formulaire.


Appel d’offre 2013

Le présent appel d’offres porte sur différents aspects de la préparation à Gaia et à l’exploitation scientifique de ses données indiqués ci-dessous. Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 15 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement doivent se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.

Comme les années précédentes, l’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions en 2013 :

1- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia ; étude et développement d’instrumentation dédiée à l’obtention de ces données complémentaires.

2- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

3- Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation

4- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique sur les performances attendues de Gaia et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

5- Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).

6- Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

7- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

8- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.


Demande 2012

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia sera de 15 K€ cette année, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement devaient se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.
Pour mémoire, il faut également noter que le CNES contribue significativement par ailleurs au financement des activités dans le cadre du DPAC et de l’accompagnement scientifique à Gaia.

Les demandes de financement devaient être faites avant le jeudi 15 décembre 2011 en utilisant ce formulaire.


Appel d’Offre 2012

Le présent appel d’offres portait sur différents aspects de la préparation à Gaia et à l’exploitation scientifique de ses données indiqués ci-dessous. Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 15 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement devaient se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.

Comme les années précédentes, l’Action Spécifique Gaia se proposait de financer plusieurs types d’actions en 2012 :

1- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia ; étude et développement d’instrumentation dédiée à l’obtention de ces données complémentaires.

2- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

3- Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation

4- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique sur les performances attendues de Gaia et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

5- Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).

6- Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

7- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

8- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.

Nombre de demandes : 16, total demandé : 31 694€

Tableau des financements alloués


Appel d’offres 2011

L’Action Spécifique Gaia a été créée par l’INSU en 2007 en soutien aux travaux préparatoires à la mission Gaia. Ce soutien a plusieurs volets : susciter des initiatives en vue de l’exploitation scientifique des données Gaia, y compris des projets d’observations complémentaires ou de suivi au sol et des projets de modélisation des différents objets qui seront observés par Gaia ; soutenir certains aspects de la participation française au traitement des données (en particulier les observations préliminaires au sol) et à la future validation et diffusion de celles-ci ; renforcer les collaborations en préparation à l’exploitation scientifique des données Gaia, en particulier la participation aux différentes actions menées à l’échelle Européenne (réseaux Européens GREAT ESF et EU Initial Training Network, ESO, etc.) ; inciter la communauté Gaia-France à présenter largement ses résultats ou ses projets lors de colloques ou symposiums et informer la communauté française sur les performances attendues de Gaia ; susciter des initiatives de diffusion des connaissances.

L’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions en 2011 :

1- Soutien de travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia ; étude et développement d’instrumentation dédiée à l’obtention de ces données complémentaires.

2- Soutien au développement de méthodologies nouvelles, de modélisation et travaux théoriques ou statistiques pour valider cette masse de données nouvelles d’une précision et homogénéité sans précédent et pour en optimiser l’exploitation.

3- Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation

4- Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté astronomique sur les performances attendues de Gaia et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.

5- Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).

6- Soutien aux échanges entre Instituts européens liés à Gaia (en priorité dans le sens France —> étranger). Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.

7- Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.

8- Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 2 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.

Nombre de demandes : 17, total demandé : 50091€

Tableau des financements alloués


Demande 2011

Les demandes doivent utiliser ce formulaire.
Le budget prévisionnel de l’AS Gaia a été réduit à 15 K€ cette année, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement devront se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.
Pour mémoire, il faut également noter que le CNES contribue significativement par ailleurs au financement des activités dans le cadre du DPAC et de l’accompagnement scientifique à Gaia.

La date limite de réception des demandes était le lundi 29 novembre 2010.


Appel d’offre 2010

L’Action Spécifique Gaia a été créée par l’INSU en 2007 en soutien aux travaux préparatoires à la mission Gaia. Ce soutien a plusieurs volets : informer la communauté française sur les performances attendues de Gaia et susciter des initiatives en vue de l’exploitation scientifique future des données Gaia, y compris des projets d’observations complémentaires ou de suivi au sol et des projets de modélisation des différents objets qui seront observés par Gaia ; soutenir certains aspects de la participation française au traitement des données (en particulier les observations préliminaires au sol) ; renforcer les collaborations entre Instituts européens pour préparer l’exploitation scientifique des données Gaia ; susciter des initiatives de diffusion des connaissances ; inciter la communauté Gaia-France à présenter ses résultats ou ses projets largement lors de colloques ou symposiums.

En conséquence, l’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions en 2010 :

  • Organisation d’ateliers nationaux ou internationaux pour informer la communauté française sur les performances attendues de Gaia et préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.
  • Autres travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : modélisation des différents objets qui seront observés par Gaia ; définition de programmes d’observations au sol complémentaires à Gaia, ou de suivi des observations Gaia ; études d’instruments pour obtenir ces données complémentaires ; développement de méthodologies nouvelles pour optimiser l’exploitation de cette masse de données nouvelles.
  • Préparations liées au développement de nouvelles méthodes pour optimiser l’interfaçage des données Gaia à l’Observatoire Virtuel, leur interrogation et leur visualisation.
  • Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou de laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).
  • Soutien aux échanges entre Instituts européens liés à Gaia (en priorité dans le sens France —> étranger). Participation à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, l’abstract soumis (dès que possible). Priorité sera donnée aux étudiants et jeunes chercheurs.
  • Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia.
  • Contributions aux gratifications pour des étudiants en stage de plus de 3 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.
Nombre de demandes : 26, total demandé : 57580€

Tableau des financements alloués


Demande 2010

Les demandes de financement devaient utiliser ce formulaire à renvoyer à l’AS Gaia avant le 19 janvier 2010.

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 30 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement doivent se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (typiquement de 1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS...

Pour mémoire, les appels d’offre et financement alloués les années précédentes peuvent être trouvées ici pour 2007 et ici pour 2008, et ici pour 2009.


Appel d’offre 2009

Le soutien de l’A.S. Gaia a plusieurs volets : susciter des initiatives en vue de l’exploitation scientifique future des données Gaia, soutenir certains aspects de la participation française au traitement des données (en particulier les observations préliminaires au sol), susciter des initiatives de diffusion des connaissances, inciter la communauté Gaia-France à présenter ses résultats ou ses projets largement lors de colloques ou symposiums, renforcer les collaborations entre Instituts européens pour préparer l’exploitation scientifique des données Gaia.
En conséquence, l’Action Spécifique Gaia se propose de financer plusieurs types d’actions en 2009 :

  • Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...).
  • Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia et aux domaines scientifiques concernés (profiter des actions organisées dans le cadre d’AMA09 et de l’intérêt du public).
  • Organisation d’ateliers, et autres travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia, sur les sujets suivants : méthodologies nouvelles à développer dans les différents domaines d’applications de ces données, théorie, modélisation, études d’instruments pour obtenir des données complémentaires ou de suivi à Gaia, observation de données complémentaires (vitesses radiales d’objets faibles, analyse chimique détaillée, ...), etc...
  • Participation d’étudiants ou de jeunes chercheurs à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia. Présentation de travaux liés à la préparation de l’exploitation scientifique des données Gaia. Donner le programme et, dans le cas de colloques, le résumé soumis.
  • Gratifications pour les étudiants en stage de plus de 3 mois sur un sujet spécifiquement lié à Gaia.
  • Soutien aux échanges entre Instituts européens liés à Gaia (en priorité dans le sens France —> étranger).
Nombre de demandes : 15, total demandé : 47520€

Tableau des financements alloués


Demande 2009

Les demandes de financement devaient utiliser ce formulaire à renvoyer à l’AS Gaia avant le 19 janvier 2009.

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 30 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement doivent se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (typiquement de 1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS...

Pour mémoire, les appels d’offre et financement alloués les années précédentes peuvent être trouvées ici pour 2007 et ici pour 2008.


Appel d’offre 2008

L’Action Spécifique Gaia se propose de susciter des actions liées à la préparation de Gaia, et en particulier la préparation de l’exploitation des données. En conséquence, l’AS Gaia lance un appel d’offres sur ses crédits 2008 (en complément de celui qui a été lancé en Décembre 2007 sur crédits 2007 (alloués seulement en 2008). Les types d’actions qui seront soutenues :

  • Organisation d’ateliers pour préparer l’exploitation des données de Gaia (méthodologies nouvelles à développer dans les différents domaines d’applications de ces données, observations de suivi qu’il faut prévoir, nouvelle instrumentation à envisager, théories ou modélisation, etc.)
  • Travaux préparatoires à l’exploitation scientifique des données Gaia : théorie, modélisation, conception d’instrument pour obtenir des données complémentaires ou de suivi à Gaia, observation de données complémentaires (vitesses radiales objets faibles, analyse chimique détaillée, ...)
  • Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia et aux domaines scientifiques concernés
  • Participation d’étudiants ou de jeunes chercheurs à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia
  • Gratifications pour les étudiants en stage sur un sujet spécifiquement lié à Gaia
  • Soutien aux échanges entre Instituts européens liés à Gaia (contribution à des séjours longue durée, actions communes, ...)
  • Actions liées à la participation française au Consortium Gaia (DPAC) et non prévues sur les crédits CNES ou laboratoire, en priorité les observations au sol préparatoires à la réduction des données Gaia, hors télescopes nationaux (gérés par les Programmes Nationaux) et hors télescopes dont les missions d’observations sont financés par leurs organisations de tutelle (ESO, CFHT, ...)
Nombre de demandes : 11, total demandé : 28450€

Tableau des financements alloués


Demande 2008

Les demandes de financement devaient utiliser ce formulaire à renvoyer à : AS Gaia avant le 3 mars 2008.

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 30 K€, mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement doivent se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.

Pour mémoire : les demandes de financement 2007 avaient été examinées lors de la réunion du Conseil Scientifique de l’AS Gaia qui s’était tenue à l’occasion du Colloque d’ouverture, le 18 décembre 2007.


Appel d’offre 2007

L’Action Spécifique Gaia, créée en soutien aux travaux préparatoires à la mission Gaia, se propose de financer plusieurs types d’actions en 2008 :

  • Actions liées à la participation française au traitement des données dans le cadre du Consortium Gaia (DPAC), en priorité les observations préparatoires au sol, hors télescopes nationaux ;
  • Participation d’étudiants ou de jeunes chercheurs à des écoles ou colloques dans des domaines liés à Gaia ;
  • Actions de préparation à l’exploitation scientifique des données Gaia (organisation d’ateliers, observations préliminaires)… ;
  • Soutien aux échanges entre Instituts européens liés à Gaia (contributions aux séjours de longue durée, actions communes, ...) ;
  • Actions de diffusion des connaissances relatives à Gaia et aux domaines scientifiques concernés.
Nombre de demandes : 5, total demandé : 10390€

Tableau des financements alloués


Demande 2007

Les premières demandes de financement ont été examinées lors de la réunion du Conseil Scientifique de l’AS Gaia qui s’est tenue à l’occasion du Colloque d’ouverture, le 18 décembre 2007.
Un second appel d’offre sera annoncé en février !

Les demandes de financement doivent utiliser ce formulaire à renvoyer à : AS Gaia.

Le budget prévisionnel de l’AS Gaia est de l’ordre de 30 K€, (15 K€ au titre de 2007 à dépenser en 2008), mais une partie doit en être consacrée à la réunion annuelle. En conséquence, les demandes de financement doivent se concentrer sur des demandes de missions et de fonctionnement (1 à 5 k€). Le gros matériel n’est pas du ressort de cette AS.


Brèves

INSU CNRS Centre National de la recherche scientifique DPAC Gaia ESA